Comment choisir qui inviter à son mariage ?

Cette question délicate se pare chez certains d’un peu de drame. Alors nous vous avons concocté un article et un tableau.

C’est en principe pourtant l’une des premières questions que vous vous poserez lorsque vous commencerez à établir le retroplanning du mariage. Si les préparatifs sont un grand moment de stress joie, établir la liste des invités n’est pas une partie de plaisir, mais alors pas du tout. Elle va mettre à l’épreuve vos nerfs et vos qualités de diplomatie pour que personne ne se sente lésé et que vous ayez toujours l’impression que c’est votre mariage. Pour faire au mieux, il vous faudra tenir compte de plusieurs paramètres

Quel type de mariage vous ressemble ?

C’est une histoire de goût. L’ambiance d’un mariage à 100 personnes n’est bien entendu pas la même que celle d’un mariage à 350. A vous de décider ce dont vous rêvez, un mariage en petit comité ou un grand rassemblement.

Avoir une famille nombreuse rend également les choses plus compliquées pour étendre les invitations car le premier cercle vous amènera rapidement à un nombre d’invités conséquent.

Le premier jet

Pour vous donner une première idée, commencez par faire chacun de votre côté, une liste spontanée des personnes que vous avez envie d’avoir à votre mariage, avec plusieurs catégories.

  • La famille proche : parents, grands-parents, frères, soeurs, leurs conjoints et leurs enfants, oncles, tantes, cousins germains.
  • La famille élargie : grands-oncles/tantes, cousins éloignés…
  • Les amis : ceux sans lesquels vous n’imaginez pas vous marier.
  • Les connaissances : copains, collègues de travail, personnes que vous appréciez.

Comparez ensuite votre liste et celle de votre fiancé(e) et éliminez les doublons.

Apprendre à dire non

Un mariage est une fête pour l’ensemble de vos proches et chacun voudra y mettre son grain de sel. Dans l’absolu, c’est super et cela montre que votre union est une joie et que tous veulent la faire partager. Il faut cependant savoir vous limiter en déterminant un nombre d’invités maximum (à 5-10% près), sans quoi vous atteindrez vite des sommets.

Si vos parents participent financièrement au mariage, ils pourront vous imposer certaines choses et il est normal qu’ils invitent leurs amis proches, mais il faudra savoir négocier si vous n’avez jamais entendu parler ou vu certaines personnes de votre vie. Expliquez toujours gentiment que vous aimeriez ne pas vous retrouver avec de parfaits inconnus le jour de votre mariage.

Un cocktail chez vos parents peut être une manière de couper la poire en deux. Essayez de discerner ce qui compte vraiment pour eux et ce qui relève du simple chantage affectif. D’ailleurs, si vous faites un tri dans vos propres amis, ce n’est pas pour vous retrouver avec des gens que vous n’avez jamais vus.

Les inconnus sur les photos

Le temps passe, les images restent; La copine de votre frère dont il s’est séparé quelques mois après, le +1 de votre cousine etc… et dans 20 ans, il serait dommage que vous ne sachiez pas qui sont ces gens sur vos photos de mariage.

Le mariage civil

Le mariage civil peut aussi être l’occasion d’inviter certaines personnes moins proches auxquelles vous aimeriez faire part de votre union sans pour autant les convier à la cérémonie religieuse et/ou à la réception.

Budget

Le nombre de personnes pourra être conditionné par le budget que vous pourrez accorder à la réception, et notamment au traiteur.

Des conflits familiaux

De même que pour le plan de table, il faudra quand même veiller à ne pas faire d’impairs qui pourraient déclencher une guerre familiale totale, pour rien.

Si vous avez une très grande famille, la solution peut être de n’inviter qu’au premier degré, ou bien uniquement ceux dont vous êtes proches. Si quelqu’un avait l’indélicatesse de vous faire une réflexion, d’expliquer simplement qu’inviter tout le monde était difficile et que vous avez préféré choisir ceux dont vous êtes proches.

Amis, copains, potes, connaissances

Il est évident que les amis les plus proches figureront d’emblée sur votre liste spontanée, en revanche, pour d’autres, il sera plus difficile de faire un choix. Choisissez de préférence ceux que vous connaissez tous les deux et qui sont heureux d’être là ! Si les gens sont honnêtes avec eux-mêmes, ils comprendront très bien pourquoi ils sont (ou non) invités à votre mariage.

Doit-on rendre une invitation ?

Il est d’usage de le faire, mais ce n’est pas une obligation absolue. De la même façon, si vous avez envie d’inviter quelqu’un à votre mariage, qu’elle vous ait invité ou non au sien ne devrait pas être un critère. La question est : aimeriez-vous que cette personne soit là le jour J. Quand on organise son propre mariage, on se rend compte du nombre de paramètres à prendre en considération et on apprend à relativiser.

Pour notre mariage, nous avons envie d’être en petit comité et avons fait le choix d’inviter, outre notre famille, nos amis les plus proches et ceux que nous fréquentions le plus ces dernières années. Un mariage n’est pas un anniversaire, c’est la célébration de votre couple et le point de départ de votre vie ensemble. Nous avions écarté de notre liste les personnes avec lesquelles nous nous étions éloignées ou celles qui n’avaient pas spécialement manifesté d’enthousiasme pour notre union.

Si malgré ces conseils, le choix était difficile pour en départager certains, voici un petit tableau qui devrait vous aider.

Flowchart et Guide | Comment choisir qui inviter à son mariage


Photos : Les chats viennent de Shutterstock et l’enveloppe de EmailWeddingInvitation.

Partager commentaires
comments powered by Disqus
>