Gratin dauphinois

Quoi de plus gourmand qu’un gratin dauphinois ? Des pommes de terre, de la crème, du lait et de la noix de muscade. N’espérez pas garder de restes…

Ingrédients

Pour 4 personnes

  • 800 grammes de pommes de terre (à chair ferme)
  • 50 cl de crème liquide
  • 20 cl de lait
  • 1-2 gousses d'ail
  • 50g de beurre
  • Noix de muscade
  • Sel, poivre

Eplucher les pommes de terre et couper en lamelles fines (plus elles seront fines, plus la cuisson sera rapide et uniforme). Frotter le fond et les parois du plat avec l’ail puis beurrer légèrement.

Préchauffer le four à 170°

Etaler une première couche de pommes de terre, elles doivent se chevaucher légèrement, saler, poivrer et mettre un peu de noix de muscade. Recommencer cette opération jusqu’à épuisement des pommes de terre puis verser le lait et la crème. Ces derniers doivent arriver à peu près à hauteur afin que les pommes de terre soient cuites dedans. Répartir quelques petits morceaux de beurre sur le dessus.

Enfourner environ 1 heure. Le gratin doit avoir une belle couleur et être cuit à cœur. Pour vérifier la cuisson, enfoncer la pointe d’un couteau, elle doit pénétrer et ressortir sans difficulté.

A accompagner d’une belle salade verte, à table !

Laisser reposer quelques minutes avant de servir car le plat sera vraiment très chaud.

Astuce gestion du temps

Si vous ne disposez pas d’un robot qui permet d’émincer les pommes de terre, nous vous conseillons de précuire dans de l’eau, les pommes de terre non épluchées (pour garder l’amidon) 15 à 20 minutes. Certains cuisent en partie les pommes de terre dans du lait mais étant donné qu’elles en seront recouvertes pendant leur cuisson au four, je trouve que cela n’apporte rien, si ce n’est du gras, question de goût :).

Si le gratin fonce trop rapidement, mettez une feuille de papier aluminium afin de protéger le dessus et de poursuivre la cuisson.

Il est possible de préparer le gratin la veille (il est encore meilleur réchauffé). Dans ce cas, faites-le cuire environ 30 minutes, et terminez la cuisson le lendemain.

Pour une variante, vous pouvez ajouter du thym ou de l’emmental mais les puristes vous diront que ce n’est plus un gratin dauphinois mais un gratin de pomme de terre !

Partager commentaires
comments powered by Disqus
>